Outils personnels

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Vous êtes ici : Accueil / Ma Commune / Services communaux / Urbanisme / Démarches / Permis / Permis d'urbanisme
Actions sur le document

Permis d'urbanisme

Le permis d’urbanisme est régi par de nombreux articles au niveau du CoDT. Il est impossible d’entrer dans les détails; nous avons choisi de vous donner des pistes mais dans tous les cas le service urbanisme est à votre disposition pendant les heures de bureau et sur rendez-vous pour vous conseiller et vous permettre de disposer du permis souhaité.

Quand faut-il un permis d’urbanisme ?

Dès que vous posez un acte qui influence sensiblement l’environnement, l'aspect ou la stabilité de votre habitation, vous avez besoin d’un permis.
 
Le Gouvernement a toutefois établi une liste d'actes et travaux, qui moyennant le respect des conditions strictes, ne nécessitent pas de permis ou pas d'architecte.
 
Certains travaux ne nécessitent pas d'office l’obtention d’un permis. C’est le cas des travaux de conservation et d’entretien qui ne modifient en rien l’aspect extérieur d’un bâtiment (ex : rénovation de la toiture par les mêmes matériaux de la même teinte). Il en est de même pour les travaux intérieurs d’électricité, de plomberie, de chauffage ou d’isolation…
 
Néanmoins, les cas sont multiples et les situations variées; nous vous conseillons de bien vous renseigner avant de commencer les travaux. Vous pouvez consulter la liste des travaux dressée par le Gouvernement :

  • soit en consultant le lien suivant (CoDT art D.IV.4 - R.IV.1-1 - R.IV.1-2) ;
  • soit en vous adressant au service communal de l'urbanisme.

 
Il y a lieu de garder à l’esprit que ces articles doivent se lire à la lumière des prescriptions du Guide Communal d’Urbanisme (voir la page GCU).

Introduction de la demande

Il y a deux manières d’introduire le dossier :

  • soit en le déposant à la Maison communale contre un récépissé ;
  • soit en l’envoyant par recommandé postal.

Délais

Il s'agit de délais de rigueur. Si le Collège communal ne remet pas son avis dans ces délais, le Fonctionnaire délégué est automatiquement saisi.

  • 30 jours lorsque la demande ne requiert ni avis préalable du fonctionnaire délégué, ni mesures de publicité, ni avis de services ou commissions ;
  • 75 jours  lorsque la demande ne requiert  l’avis préalable du fonctionnaire délégué ou des mesures de publicité ou l’avis de services ou commissions ;
  • 115 jours lorsque la demande requiert l’avis préalable du fonctionnaire délégué ainsi que des mesures de publicité ou l’avis de services ou de commissions.

NB: le délai peut être prorogé de 30 jours par le Collège communal.

Coût (redevance communale)

voir reglement taxe karine et demander la source a vincent